LA CROIX DES ASSASSINS

LA QUÊTE DU POUVOIR ABSOLU

La Croix des assassins est le premier tome de la trilogie Marcas sur l'ordre du Temple. Il n'a pas de lien direct avec le Septième Templier et le Temple noir, mais aborde une période importante de l'ordre chevaleresque maudit.

1291, Saint-Jean-d'Acre
A la chute des derniers bastions de l'Ordre du Temple, une poignée de chevaliers, dont Jacques de Molay, part en campagne pour dérober ce secret que détiennent, dans leurs citadelles montagneuses, les tueurs musulmans de la secte des Assassins...

De nos jours
Une nouvelle race de tueurs a vu le jour. Des initiés qui ne connaissent plus la douleur, ni physique ni morale. Des élites, patrons de multinationales et hommes politiques, qui ont abandonné toute humanité pour s'emparer du pouvoir suprême. Ce sont les membres de la loge Kadosh Kaos. Ce sont des Assassins... Quand la franc-maçonnerie découvre l'existence de cette loge sauvage, le commissaire Antoine Marcas est choisi pour infiltrer ce groupuscule qui ne cesse de s'étendre.
Mais ce que Marcas ignore, c'est qu'il va devoir affronter un terrible secret séculaire que se sont disputé les Templiers et la secte musulmane des Assassins. Jamais une mission n'aura mené le frère Marcas aussi loin. Car il devra, lui aussi, accepter de suivre la Croix des Assassins...

Les faits qui nous ont inspirés.
L'affaire de la loge P2 qui a défrayé la chronique en Italie. Cette loge parasite avait été structurée pour noyauter le pouvoir politique, judiciaire, militaire et policier de l'Italie. Une commission d'enquête parlementaire a accusé cette loge de préparer un coup d'Etat. Pour la partie brésilienne, Eric Giacometti est parti enquêter à Salvador de Bahia sur les rites du Candomblé et le rôle de la franc-maçonnerie dans l'histoire de ce pays.
La partie qui se déroule à Saint-Jean-d'Acre dévoile une période peu connue de l'histoire des chevaliers du Temple, celle où ils sont chassés de terre sainte. Une période clé qui préfigure la chute de l'ordre quelques années plus tard.